Liquides des bagages en cabine




Depuis quelques années, la sécurité a été renforcée dans les aéroports et le transport en cabine de produits liquides est sujet à un règlement bien spécifique. Si vous ne respectez pas ces règles vous verrez vos produits ni plus ni moins confisqués. Il est donc important de savoir ce que l’on peut emporter ou non en cabine et dans quelles conditions.

Rappelons donc que les liquides, gels, mousses et pâtes sont soumis à cette réglementation. En sont exclus les aliments et médicaments indispensables à la santé du passager (des petits pots pour un bébé, des aliments spécifiques si vous souffrez d’allergies ou un traitement médical qui pourra être justifié avec une ordonnance).

Une fois que vous avez repéré ce dont vous avez besoin et qui est considéré comme liquide, vous devez prendre soin de vérifier que leurs contenants et donc leurs contenus ne dépassent pas 100ml. En cas de contenance supérieure vous devrez alors placer vos produits dans votre bagage principal en soute au risque de vous les voir confisquer au moment de l’embarquement. Vous devrez ensuite placer ces mini contenants dans un sac plastique de type sac congélation d’un litre maximum (20 par 20 cm). Un seul et unique sac ne sera autorisé par passager.

Si vous faites des achats en duty free, vous devrez également respecter quelques règles avant de monter à bord. Que vous soyez en correspondance ou non. Si vous faites vos achats dans un aéroport de l’Union Européenne et en direction d’un autre aéroport de l’Union Européenne, vous n’aurez aucun souci à vous faire pour vos achats qui voyageront avec vous en cabine.

Pour tout achat à bord d’un avion d’une compagnie européenne, un simple justificatif vous permettra de passer la douane sans soucis. Si vous effectuez des achats dans un aéroport hors de l’Union Européenne, ils risquent d’être confisqués au passage de la sécurité. Pour les passagers en correspondance vers le Japon, aucun liquide acheté en duty free ne sera accepté lors du contrôle de sécurité.