Nombre de bagages autorisés en cabine




L’avion est un moyen de transport de plus en plus prisée par les particuliers comme par les professionnels. Et pour cause, ce moyen de transport permet de se déplacer d’un point A vers un point B rapidement. Nonobstant, ce moyen de transport présente quelques inconvénients. Notamment au niveau des bagages autorisés en cabine. Il est indispensable de faire un point sur la réglementation des valises autorisées en cabine. Suivez le guide…



D’une manière générale, les vols nationaux, appelés également vols charters se basent sur la même politique et ne propose que le voyage en classe économique. Pour assurer un vol en toute sécurité aux passagers, les compagnies aériennes n’autorisent qu’un seul bagage à main par passager (Attention, dans certains cas, les sacs à main sont considérés comme bagage à main).

Ce bagage doit absolument respecter la politique de la compagnie aérienne, faute de quoi le passager sera soumis à une taxation pour excédent de poids. Les bagages ne respectant pas les dimensions seront placés en soute. Il faudra alors s’acquitter d’une franchise.

Les Moyens et longs courriers, quant à eux, offrent plus de possibilités. Sur ce type de vol, le voyageur a la possibilité  de choisir une classe. Généralement, il en existe 4 : la classe affaire (Business), la classe Premium, Premium Economy et la classe économique.

La classe économique se base sur la même politique que les vols nationaux. La classe dite « Premium Economy » autorise un seul bagage en cabine par passager et un accessoire (sac à main par exemple), mais les dimensions sont plus grandes que les vols économiques. Les deux autres classes offrent, quant à eux, la possibilité de transporter deux sacs en cabine et un accessoire (ordinateur portable ou sac à main). Les dimensions autorisées varient d’une compagnie à l’autre.

Enfin, il faut savoir que peut importe le nombre de bagages auxquels vous avez le droit, les conditions peuvent varier d’une compagnie aérienne à l’autre. Par conséquent et par mesure de précaution, il est recommandé de se référer à la réglementation de la compagnie aérienne avant de vous rendre à l’aéroport. Faute de quoi, vous pourrez avoir quelques surprises bien désagréables. D’autant plus, que des compagnies aériennes, généralement les compagnies Low Cost, ne font aucun traitement de faveur.